Data, format et relation aux agences… Les médias français sont dépassés par le duopole sur les sujets clés de la croissance publicitaire. Mais tout n'est, heureusement pour eux, pas perdu.Exit les médias traditionnels ? En 2017, Facebook et Google ont écrasé la concurrence en terme de recettes publicitaires. Et les annonceurs l'ont bien compris, en mettant cet oligopole au centre de leur stratégie marketing. En cause ? La richesse des formats et du ciblage proposés par les deux géants américains. Les éditeurs ont de plus en plus de mal à s'adapter aux transformations du marché, à la demande mobile-friendly des utilisateurs et à la diversité des offres proposées. La baisse de leur chiffre d'affaires est donc décourageante, mais certaines opportunités mises en avant dans cet article donne de l'espoir. Pensez-vous que d'autres éditeurs publicitaires peuve

Abonnez-vous gratuitement à notre magazine pendant la phase de lancement, recevez toutes les infos par email 2 fois par mois et profitez de nos contenus premium.

Abonnez-vous Connectez-vous

Publier un commentaire