Les restrictions américaines à l'export de semi-conducteurs obligent les entreprises chinoises à s'appuyer sur d'autres composants Nvidia.Les entreprises chinoises réutilisent les puces de cartes graphiques gaming pour former leurs IA Les restrictions américaines à l'export de semi-conducteurs ont contraint les entreprises chinoises à trouver des solutions alternatives pour leurs projets d'intelligence artificielle. Dans cette quête de composants de haute performance, certaines entreprises chinoises ont choisi de réutiliser les puces de cartes graphiques gaming pour former leurs IA. Cette décision audacieuse permet aux entreprises chinoises de contourner les obstacles liés à l'approvisionnement en semi-conducteurs et de poursuivre leurs projets d'IA sans interruption. En réutilisant les puces de cartes graphiques gaming, elles peuvent bénéficier de la puissance de calcul nécessaire pour forme

Abonnez-vous gratuitement à notre magazine pendant la phase de lancement, recevez toutes les infos par email 2 fois par mois et profitez de nos contenus premium.

Abonnez-vous Connectez-vous

Publier un commentaire