L'IA générative et les considérations juridiques sur le droit d'auteur La technologie de l'Intelligence Artificielle (IA) générative est de plus en plus utilisée dans le monde de la création artistique. Elle permet de générer des œuvres d'art, des textes ou des codes de manière autonome, sans intervention humaine directe. Cependant, cette utilisation de l'IA soulève des considérations juridiques nouvelles sur le droit d'auteur. Depuis le lancement retentissant de ChatGPT, la question de la protection des droits d'auteur est au cœur de plusieurs plaintes. Pour Arthur, un artiste qui a vu son œuvre copiée par une IA générative, cela soulève des questions sur la propriété intellectuelle des œuvres créées par l'IA. En effet, qui est le véritable auteur de l'œuvre générée par l'IA : l'IA elle-même ou son créateur ? Les enjeux juridiques de l'IA générative Le développement de l'IA générative pose également la question de la responsabilité. En cas d

Abonnez-vous gratuitement à notre magazine pendant la phase de lancement, recevez toutes les infos par email 2 fois par mois et profitez de nos contenus premium.

Abonnez-vous Connectez-vous

Publier un commentaire