L'officiel du Growth Hacking ! News Tips & Tools

« Cliquez ici pour maitriser la puissance du Growth Hacking en intégrant notre Hackademy ! »

Messenger Kids, le sérum jeunesse de Facebook ?

D’après une étude menée cet été par eMarketer, cela fait depuis quelques années que Facebook ne séduit plus les jeunes…
Le réseau social, « envahi » par les séniors, a quelque peu été victime de son succès.

Cette année, Facebook perd pour la deuxième année consécutive un pourcentage important de ses utilisateurs « adolescents » (entre 12 et 17 ans). On note une baisse de 1,2% en 2016 et une autre de 3,4% en 2017, un impact important pour le réseau social, que la cible principale des annonceur publicitaires délaisse.

En parallèle, Instagram et Snapchat voient leur communauté augmenter et rajeunir de plus en plus. On remarque une hausse de l’usage de ces deux réseaux sociaux chez les adolescents de 12 à 17 ans.

Mark Zuckerberg a même tenté de racheter le réseau Snapchat à ses débuts, mais en vain, l’offre ayant été refusée.

En décryptant le phénomène, on remarque qu’une grande partie des jeunes ayant entre 12 et 17 ans aujourd’hui, détiennent un compte sur le réseau social mais ne s’y connectent que très rarement.
Si Facebook n’arrive pas à sortir la tête de l’eau, les 12-17 ans de demain ne se sentiront plus concernés ni intéressés par le réseau social et n’iront même plus y créerun compte personnel.

Le lancement d’une nouvelle application : Messenger Kids

Le 11 décembre 2017, Facebook lançait aux Etats-Unis sa toute nouvelle application dédiée aux enfants de 6 à 12 ans : Messenger kids. Une adaptation de son service de messagerie qui permet aux enfants d’échanger en vidéo et en message avec leurs amis et leur famille.

Des fonctionnalités attirantes et amusantes pour un jeune public

L’application, ne disposant d’aucun espace publicitaire, offre toutes les fonctionnalités les plus tendances et amusantes du moment pour un segment de cible allant de 6 à 12 ans.

Appels vidéo, audio, messages, emojis, effets sonores, outils pour dessiner…
Des filtres et masques semblables à ceux proposés sur Instagram ou Snapchat sont également disponibles, ainsi qu’un panel de GIF, tous ces éléments ayant été sélectionnés et appropriés en fonction de l’âge et des préférences de ce public.

L’interface rassemble bon nombre des fonctionnalités amusantes et divertissantes développées en termes de « chat » ces dernières années.

Une application co-développée avec des parents, des enfants et des experts

Aujourd’hui, les enfants naissent de plus en plus avec la tablette ou le smartphone de leurs parents entre les mains. Des jeunes connectés, mais dont les parents sont conscients des dangers et risques que peuvent représenter le net et les réseaux sociaux.

C’est pourquoi Facebook a choisi de s’appuyer sur les personnes les plus concernées par le sujet pour développer le projet : des parents, des enfants, des experts, des associations spécialisées dans le développement, la sécurité en ligne et des médias technologies infantiles.

Les parents au contrôle

Pour être utilisée, l’application doit tout d’abord être téléchargée par les parents sur l’App Store, sur l’appareil que l’enfant utilise.

Une connexion, avec les identifiants de leur compte Facebook personnel, est ensuite requise.

C’est une fois connecté à l’application que les parents peuvent créer et paramétrer le profil d’un enfant. Cette partie, réservée aux parents uniquement, permet l’ajout de contacts avec qui l’enfant pourra échanger.

Toute conversation que l’enfant souhaite engager sur l’application devra être préalablement validée par le compte Facebook du parent pour être rendu possible.

Le but : (re) conquérir une cible d’adolescents

Le constat est flagrant : les millennials, cible qui délaisse Facebook, apprécient et privilégient aujourd’hui des usages beaucoup plus visuels et interactifs des réseaux sociaux.
Critères qu’ils retrouvent aujourd’hui sur Snapchat et Instagram principalement.

Aujourd’hui, les jeunes aiment communiquer à distance et à n’importe quel moment avec leurs amis.
Une évolution que les parents ont souvent du mal à accepter, car conscients du danger que peuvent entrainer les réseaux sociaux et internet dans sa globalité.

Avec le lancement de sa nouvelle application, Messenger Kids, Facebook réunit la totalité des fonctionnalités offrant interactivité et sécurité.
Une double stratégie ayant pour objectif de séduire adolescents et parents d’une pierre de coup.

Les adolescents qui utiliseront la nouvelle application, seront familiarisé au réseau social dès leur plus jeune âge, ce qui les encouragera davantage à créer un compte Facebook personnel par la suite, lorsqu’ils grandiront.

Les enfants, une cible à risque

Bien que cette nouvelle application présente toutes les caractéristiques d’une interface 100% sécurisée, Facebook prend de grands risques en proposant ce service dédié aux enfants/adolescents.
En effet, les risques de débordements tel que les publicités déguisées ou le harcèlement en ligne sont toujours présents sur les plateformes sociales sur internet.

Facebook n’est pas le premier à tenter l’expérience de séduire un jeune public.

Son innovation rappelle le lancement de YouTube Kids, une plateforme qui promettait sécurité et contrôle, mais qui n’a pas pu échapper à la fuite de vidéos violentes et de publicités à caractère sexuel. Un flop qui a créé polémique et qui a entrainé le boycottage du service par de nombreux annonceurs.

Les montres connectées pour enfants ont également été victimes de la fragilité que représentent les produits high-techs aujourd’hui. Ces produits ayant rendu vulnérables des enfants à des pirates informatiques ou à des criminels.

Alors Facebook réussira-t-il à séduire parents et enfants avec sa nouvelle application Messenger Kids ? La plateforme fera-t-elle l’objet de failles en termes de sécurité ?

Des résultats qui se font attendre suite au lancement de cette dernière le 11 décembre aux Etats-Unis.

Affaire à suivre…

 

Sources :
https://www.blogdumoderateur.com/facebook-messenger-kids/

http://www.europe1.fr/technologies/facebook-lance-messenger-kids-pour-les-enfants-de-6-a-12-ans-3510950

http://www.20minutes.fr/web/2181175-20171204-messenger-kids-facebook-lance-version-messagerie-enfants

https://www.latribune.fr/technos-medias/avec-messenger-kids-facebook-veut-toucher-les-enfants-de-6-a-12-ans-760478.html

https://www.elogium.fr/messenger-kids-facebook-cible-les-moins-de-13-ans/

Cet article est intéréssant ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
(Vous n'avez pas encore voté pour cet article.)
1 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5

Intégrez notre hackademy d'excellence !

JE M'INSCRIS

Choisissez votre profil et recevez nos
Growth Books et Usecases exclusifs !

About the author

Emma Effantin

Etudiante de 22 ans en Master 1 spécialisé en Marketing Digital & Réseaux Sociaux et diplômée d'un Bachelor Responsable de Communication. Actuellement à la recherche d'une alternance dans le domaine du marketing et de la communication pour un Master 2 spécialisé en UX Management & Design Thinking à Sup de Pub Paris.

Leave a comment: