Développez vous efficacement !
Déployez votre E-réputation et propulsez votre activité
  • Accueil  / 
  • News Tech
  •  /  Relations Russo Américaines : Washington interdit l’antivirus Kaspersky dans ses agences fédérales

« Bénéficiez de supers pouvoirs en signant notre charte éthique ! »

Relations Russo Américaines : Washington interdit l’antivirus Kaspersky dans ses agences fédérales

27 septembre 2017

Le gouvernement américain craint que Kaspersky ne soit le cheval de Troie de Moscou.

e retirer la société russe de la liste des vendeurs agréés par le bureau chargé des achats du gouvernement fédéral américain (GSA). Par conséquent, Kaspersky était donc considéré depuis le début de l’été comme un logiciel espion du Kremlin.

Des liens étroits entre le fondateur de Kaspersky et le Kremlin ? C’est en tout cas ce que crains Elain Duke, secrétaire par intérim de la Sécurité intérieure des Etats-Unis. En effet, la solution d’antivirus créée par la société russe est installée sur tous les ordinateurs du gouvernement américain et des agences fédérales.

Et elle n’a donc pas perdu de temps pour prendre des précautions : Sous 90 jours, tous les fonctionnaires fédéraux doivent avoir désinstallé le logiciel de leur poste. Plus : la société Russe s’est vue retirée de la liste des vendeurs agréés par le bureau des achats du gouvernement américain.

La raison principale des suspicions ici est que Eugène Kaspersky aurait été formé dans un institut cryptographique parrainé par le KGB.

Paranoïa ou agissements fondés selon vous ?

Lire la suite sur French Web

Cet article est intéréssant ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
0 Vote actuellement

Boostez vos Reseaux Sociaux !

J'essaie

Bénéficiez de 400 Boosts Hackisitor pour Linkedin et Twitter !
En exclusivité pour les signataires de notre charte éthique.

About the author

Pierre Levi

Etudiant en Master et Chef de Projet Junior chez iSoluce, Je tente à travers la rédaction d’articles au sein de Growth Hacking France de vous transmettre ma passion pour la stratégie digitale et les nouvelles technologies.