L'association La Quadrature du Net estime que le projet de loi sur la justice "démultiplierait dangereusement les possibilités d’intrusionPiratage d'objets connectés par la police : la loi Justice inquiète avocats et défenseurs des libertés La loi Justice, actuellement en cours de discussion, inquiète de nombreux avocats et défenseurs des libertés. En effet, cette loi prévoit notamment de donner la possibilité à la police de pirater des objets connectés, tels que des smartphones ou des enceintes connectées, afin de collecter des preuves. Cette mesure fait craindre une atteinte à la vie privée des citoyens, ainsi qu'une surveillance de masse. L'association La Quadrature du Net estime que le projet de loi "démultiplierait dangereusement les possibilités d’intrusion dans les communications, dans la vie privée et l’intimité des personnes". De plus

Abonnez-vous gratuitement à notre magazine pendant la phase de lancement, recevez toutes les infos par email 2 fois par mois et profitez de nos contenus premium.

Abonnez-vous Connectez-vous

Publier un commentaire