L'officiel du Growth Hacking ! News Tips & Tools

« Cliquez ici pour maitriser la puissance du Growth Hacking en intégrant notre Hackademy ! »

RGPD – La conformité un avantage compétitif ?

Une chose est sûre, pour les entreprises, garantir la vie privée de leurs utilisateurs peut être un véritable atout concurrentiel. L’opportunité qui leur est offerte aujourd’hui, réside en l’émergence de nouveaux modèles économiques bâtît sur la confiance et la transparence.

RGPD contrainte ou opportunité ?

Le RGPD (dit GDPR – General Data Protection Regulation en anglais) est la nouvelle mesure sur la protection générale des données des individus qui s’appliquera à partir du 25 mai 2018 dans tous les états membres de l’UE.

Plus contraignante que la directive européenne de 1995, tout laisse penser que le nouveau règlement européen présenterait pour les prestataires européens un désavantage concurrentiel par rapport à leurs concurrents, principalement américains.
Les idées reçues sont accablantes. Selon une étude menée en 2015 par le cabinet Vanson Bourne, deux tiers des entreprises françaises estimaient que la mise en conformité au RGPD constituait un fardeau financier, au regard des investissements en technologies à consentir et des nouveaux services à créer.
Pour certaines entreprises, le nouveau règlement européen présente aussi un désavantage concurrentiel par rapport à leurs concurrents, américains ou chinois, qui ne sont pas soumis à ces nouvelles obligations.

En réalité, l’optimisme doit primer sur votre scepticisme et votre résignation. L’application de la RGPD peut révéler de nombreux avantages stratégiques vis-à-vis de vos clients et partenaires.
C’est une opportunité pour vous, entreprises européennes !
La conformité a pour principale atout de protéger les entreprises des risques de fuites de données qui peuvent avoir de lourdes conséquences financières.
Rappelez-vous du cas Yahoo, « la négligence de Yahoo, lui a fait perdre 500 millions de dollars, et lui a causée un préjudice d’image difficilement quantifiable » selon le juriste Thomas Beaugrand, associé du cabinet Staub & Associés.
C’est certain et tout à fait factuel, la conformité au RGPD offre de nombreux bénéfices occultes. Elle peut faciliter le processus d’adoption du cloud, améliorer la gestion des données ou même assouplir les processus de fusion et d’acquisition.

Tim Grieveson, chef stratégiste en matière de sécurité et de cybernétique pour les produits de sécurité d’entreprise, Micro Focus, nous explique : « Oui, il s’agit de conformité, mais il s’agit aussi d’efficacité opérationnelle et de capacité de génération de revenus. ». Il poursuit : « Avec une vision claire des données à votre disposition, vous connaissez mieux vos clients. »
Autrement dit, au lieu d’être un gouffre financier, la classification des données pourrait bien s’avérer lucrative selon Joe Garber, vice-président mondial du marketing pour la gestion des informations et des logiciels de gouvernance chez Micro Focus.

RGPD comment se distinguer de la concurrence ?

Bien que les prestataires chinois et américains se moquent du sujet, la protection des données est pourtant aujourd’hui un argument commercial essentiel, à l’instar de la protection de l’environnement ou du respect de standards sociaux.

Si les entreprises prennent les devants pour satisfaire aux exigences du RGPD, cela leur sera bénéfique sur le long terme. La capacité à prouver un engagement envers plus de transparence et à montrer une volonté de préserver les données et la vie privée des consommateurs n’est pas seulement admirable, mais est aussi rentable.
Cette démarche pourrait aider les entreprises à fidéliser leurs clients, à réduire les taux d’attrition (la perte de clientèle) et à se distinguer de la concurrence.

En s’arguant que leur services Cloud est « privacy friendly » et compatible RGPD, les entreprises conformes se distingueront nettement sur un marché numérique saturé, là où les entreprises les plus riches au monde fondent leur succès grâce aux données personnelles des utilisateurs.
Il y a là un véritable avantage compétitif pour les sociétés fondées sur l’effectivité de la protection des données personnelles.
« Vous devenez transparent quant à votre utilisation des données, ce qui crée de la valeur ajoutée que vous pouvez vendre » explique Will Robertson, partenaire du cabinet d’avocats Osborne Clarke.
« Si l’entreprise fait bien les choses, elle peut ainsi démontrer de manière positive à ses employés ou à ses clients qu’elle reconnaît leur valeur et les prend au sérieux. »

Toutefois, à mesure que les entreprises s’ajustent aux exigences du RGPD pour réaliser la conformité, il est important qu’elles aient une véritable stratégie. En ce sens, une expertise extérieure s’avèrera souvent bénéfique. Par exemple, Micro Focus propose diverses technologies et analyses des risques pour faciliter la conformité au RGPD. Cela révèlera des informations stratégiques de grande valeur sur ce que les clients veulent vraiment.

RGPD, saisissez l’opportunité !

Si du côté de la Silicon Valley on commence à se rendre compte que la sécurité des données n’est pas une une simple option ; les investisseurs des entreprises, eux, prennent les violations de données très au sérieux. L’Europe va offrir un cadre stable et c’est une vraie force face à la concurrence américaine et chinoise.

Florence Bonnet, directrice du cabinet TNP CIL Consulting prédit « l’émergence de nouveaux modèles économiques. Des services qui seront « privacy compliant » comme il y a des produits bancaires éthiques. »

Vous l’aurez compris, le RGPD ne doit pas être considéré comme un problème à gérer, mais comme un outil permettant de se distinguer de la concurrence.

Les entreprises qui saisissent cette opportunité pour procéder à un nettoyage approfondi de leurs données trouveront qu’elles amélioreront leur efficacité dans leur activité. Cette approche entraînera de nouveaux flux de revenus, des systèmes plus efficaces et de meilleurs services pour les clients.

Au final, dans un contexte où le volume des data disponibles est en croissance exponentielle, la RGPD est bien plus qu’une opportunité. C’est une bonne nouvelle pour l’économie européenne, et surtout une caution de réassurance vis-à-vis de la réglementation de la liberté de traitement des données personnelles.

 

Cet article est intéréssant ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 votes, average: 5,00 out of 5)

Intégrez notre hackademy d'excellence !

JE M'INSCRIS

Choisissez votre profil et recevez nos
Growth Books et Usecases exclusifs !

About the author

Fatma Sademi

Graphiste Designer et professionnelle du Marketing Digital, les innovations Customer Centrics font parties de mon ADN. Mon leitmotiv ? La connaissance du client. 
 Du brand content à l’UX Design, je déploie des stratégies digitales centrées sur l’utilisateur avec pour ambition d'offrir au client une expérience mémorable et ce, en combinant intelligences humaine et artificielle.

Leave a comment: