L'officiel du Growth Hacking ! News Tips & Tools

« Prenez le contrôle de vos réseaux sociaux et créez votre propre média »

SEO 2018 : l’impact de la recherche vocale

Ce ne sont plus le nombre de mots-clés qui comptent aujourd’hui pour obtenir un bon référencement, mais la qualité du contenu. Et pour cause, il faut dès à présent prendre en considération la recherche vocale effectuée sur les moteurs de recherche, puisque cette méthode est de plus en plus convoitée. Un changement de pratique qui doit être pris en compte dans la stratégie de référencement naturel pour 2018.

La recherche vocale permet à son utilisateur d’émettre une requête en s’adressant directement à son Smartphone ou tablette par la voix plutôt que de manière traditionnelle en écrivant avec le clavier sa recherche sur le moteur de recherche. Il est également possible aujourd’hui dmhEe réaliser une recherche vocale via les ordinateurs d’Apple, qui mettent Siri à disposition sur le bureau de l’ordinateur.

Les requêtes sur Smartphone ne cessent de s’accroître

Google a annoncé que pour la première fois en France, les requêtes sur mobile ont dépassé celles sur ordinateur en août 2017 et prévoit pour 2018 une augmentation des pratiques sur mobiles.
La recherche via les appareils mobiles (Smartphones et tablettes) reflète aujourd’hui 60% du trafic en ligne, bien que le Smartphone prône sur la tablette puisqu’il représente un point d’entrée de navigation privilégié. Il est donc primordial de prendre en compte dès à présent les outils de recherche vocale dans sa stratégie d’optimisation SEO.
Les plus connus sont : Siri avec Apple, Cotana pour Microsoft, Google Now, Alexa et même encore Google Assistant. Récemment les assistants intelligents comme « Echo » d’Amazon ou encore « Home » de Google ont fait leur apparition pour répondre désormais aux requêtes et besoins des particuliers lorsqu’ils émettent une recherche vocale de leur domicile ou autre.
Autant d’outils développés qui permettent une forte utilisation de la recherche vocale via des applications ou assistants intelligents et qui montre le besoin imminent pour l’entreprise ou la marque de prendre en compte l’évolution de cette pratique dans sa stratégie de référencement pour 2018.

Top 5 des priorités en 2017, qu’en est-il pour 2018 ?

La progression du nombre de recherches vocales a également été prise en considération par les référenceurs, qui plaçaient dans leurs top 5 des priorités SEO pour 2017 la recherche vocale. En 2018, celle-ci ne cesse de gagner du terrain, notamment avec l’apparition des nouveaux assistants vocaux intelligents présents dans les foyers, mais aussi grâce à la simplicité de la requête lorsqu’on souhaite trouver une information.

 

Le « OK GOOGLE » monte en flèche.

Une récente étude à démontrée que 20% des requêtes mobiles via l’application Google étaient vocales aux USA, dixit son CEO Sundar Pichai en mai 2016.
(Search Engine Land : https://searchengineland.com/google-reveals-20-percent-queries-voice-queries-249917)

Un taux qui ne concernerait que les USA, mais Google a confirmé que son outil « Google Trend » qui permet de traiter toutes les données émises par les moteurs de recherche permettait également de traiter celles émises par la voix. Ainsi d’après les indices de « Google Trend » le « Ok Google » a été énormément sollicité ces derniers mois (janvier 2017 à novembre 2017) et ce plus que le mot « Slack » (logiciel de collaboration pour les entreprises) avec la recherche textuelle.
Une comparaison qui montre l’importante montée en flèche des recherches vocales puisque la recherche textuelle du mot-clé « Slack » générait 130 000 impressions sur google.fr par mois, contre six fois plus pour le « Ok Google » qui en générait 780 000.

Adapter sa stratégie SEO avec la recherche vocale

Penser « contenu »

Les utilisateurs cherchent la simplicité et l’efficacité lorsqu’ils émettent une requête. Avec la recherche vocale, on parle de requêtes conversationnelles émises dans un langage naturel.
On ne recherche pas de la même manière par le clavier que par la voix.
Les recherches vocales sont plus conversationnelles qu’une recherche textuelle. C’est-à-dire qu’il ne suffit plus de sélectionner quelques mots-clés ou expressions pour son référencement, mais prendre en compte le fait que l’internaute formule sa recherche avec des phrases entières et non plus de simples mots comme « Baskets de course ».
Les requêtes vocales sont plus longues, moins formelles et souvent interrogatives comme «Trouve moi le meilleur restaurant italien de Lyon » ou encore « Où trouver des baskets de course ? » (cf. image ci-dessous).

La tendance est actuellement aux mots-clés long traîne.

Cette évolution de la recherche vocale montre l’importance d’adapter sa stratégie de référencement en se concentrant sur le contenu et la précision de la recherche menée par les internautes. Il faut penser contenu, brand content et content stratégie. Il ne s’agit plus de répertorier sur son site ou sa page le plus de mots-clés, mais bien au contraire de trouver le bon contenu adapté au consommateur et à son besoin. Plus il y a du contenu, clair, inédit, complet et pertinent, plus le site sera consulté et mieux positionné dans les résultats de recherche se référant au secteur d’activité.

Il y aura également de fortes probabilités pour que le site soit considéré comme « expert » dans le domaine concerné, et pour le propriétaire du site, il sera plus facile de mettre tous les mots-clés et phrases clés en référence avec le sujet dans son contenu.
Il faut se penser à la place de l’utilisateur, être empathique et s’interroger sur ce que l’internaute va demander à son outil de recherche vocal. Il faut trouver quel contenu je dois adapter et choisir pour que mon site arrive au moins dans les 3 premiers résultats de recherche et faire que l’internaute arrive sur mon site.
Également, la recherche vocale pourrait favoriser la bonne orthographe des requêtes puisque les mots sont automatiquement corrigés par l’outil lors de la prononciation orale. De ce fait, cela permettra aux phrases et mots-clés présents dans le contenu des sites d’être plus facilement reconnaissables et identifiables par le moteur de recherche.

Penser au SEO local

Les recherches vocales sélectionnent généralement le ou les résultats les plus pertinents géographiquement pour son utilisateur. La géolocalisation est souvent activée sur l’appareil avec lequel la requête est émise, c’est pourquoi penser au SEO local est un des critères à ne pas laisser pour compte dans sa stratégie de référencement. Par ailleurs, une étude du Northstar Research publiée par Google a affirmé que la recherche vocale est d’autant plus sollicitée lors des déplacements en voiture pour demander par exemple une adresse. Une raison de plus de favoriser le SEO local dans sa stratégie d’optimisation.

 

L’avenir du référencement c’est maintenant !

Une analyse réalisée par la société ComScore a révélé que 50% des recherches internet seront menées vocalement d’ici 2020. Un taux à ne pas prendre à la légère puisque dès à présent la recherche vocale est de plus en plus pratiquée par les internautes.

Ce qu’il faut retenir du SEO pour 2018

Contenu et SEO sont devenus indissociables pour optimiser sa stratégie de référencement et obtenir de meilleurs résultats en terme de positionnement par les moteurs de recherches.
L’évolution fulgurante de la recherche vocale lors des requêtes utilisateurs montre que cette pratique de recherche gagne de plus en plus de terrain et doit impérativement être prise en considération lors de l’élaboration de la stratégie SEO. Il convient de ne pas limiter l’importance du référencement local pour optimiser son positionnement.

L’internaute effectue généralement ses recherches via son Smartphone ou sa tablette (de moins en moins sur ordinateur) et celui-ci espère trouver un établissement proche de son emplacement ; penser à être référencé dans les Pages Jaunes et sur Google Maps et optimiser sa page Google My Business pour acquérir ce trafic.
Les recherches seront de plus en plus formulées sous forme de questions / réponses favorisant ainsi les sites de type forums ou blogs. Les requêtes interrogatives seront donc à prendre en considération dans l’élaboration de la stratégie SEO.
Enfin, ne pas oublier d’optimiser sa stratégie en prenant en compte dans les résultats de recherche les sites placés en position 0. Exemple ci-dessous.

 

 

 

 

JDN (Journal Du Net) :
http://www.journaldunet.com/solutions/seo-referencement/1156067-recherche-vocale/

ONCRAWL :
https://fr.oncrawl.com/referencement/quel-est-limpact-de-la-recherche-vocale-sur-le-seo/

DAGO RÉFÉRENCEMENT :
http://dago-referencement.com/tendances-seo-2017-et-2018/

STRATEGIES :
http://www.strategies.fr/actualites/medias/1071637W/le-mobile-depasse-l-ordinateur-dans-le-search.html

1789 LE BLOG :
https://blog.1789.fr/2017/06/20/recherche-vocale-tendances-et-impacts-seo/

Cet article est intéréssant ?
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (5 votes, average: 5,00 out of 5)

Intégrez notre hackademy d'excellence !

JE M'INSCRIS

Choisissez votre profil et recevez nos
Growth Books et Usecases exclusifs !

About the author

Maureen Millet

Maureen, 23 ans et lyonnaise de naissance, je suis étudiante en Master 1 de Marketing Digital, E-Commerce et Réseaux sociaux à Sup de Pub Lyon. Je suis passionnée par l’univers du E-Commerce et du digital, c’est pourquoi je souhaite en faire ma profession. Au-delà de l’aspect professionnel, j’éprouve un attachement particulier pour la course à pied, le training et l’écriture.

Leave a comment: